Exposition GAbO Couleurs du Nouveau Monde à la Maison de M.A.I. du 4 au 30 novembre 2016. Vernissage le jeudi 17 novembre à partir de 18h

GAbO propose pour cette nouvelle exposition une sélection de toiles issues des séries Un Nouveau Monde et Couleur Pérou. Dans ces tableaux, on retrouve la passion de l’artiste pour la culture de son pays natal. Les toiles de GAbO puisent leur inspiration d’une part dans la vie quotidienne et les paysages du Pérou, d’autre part dans la mythologie et l’iconographie des civilisations précolombiennes.

GAbO nous fait découvrir ces sujets au travers du prisme de la culture émergence appelée « chicha ». Cette culture est née dans les faubourgs de Lima, où se sont installés les paysans, à la recherche d’une nouvelle existence à la capitale. D’abord méprisée, elle s’est peu à peu imposée et est aujourd’hui revendiquée par la nouvelle génération. La palette de GAbO puise dans les codes de cette culture : des couleurs vives, des contrastes forts, des visuels percutants.

La série Couleur Pérou présente la région Andine, les villages et les paysages de cette région. Regarder les toiles de la série Couleur Pérou, c’est se promener dans une rue péruvienne : on y croise les paysannes, on se perd dans les ruelles, on découvre des ruines. On y retrouve les couleurs des façades, la lumière du soleil, les motifs des affiches qui parsèment les rues. C’est un Pérou moderne, vivant et joyeux qui nous

est présenté. Les paysages pittoresques du Pérou sont transformés. On retrouve les ruelles de Cuzco, les places de marché avec leurs paysannes, les ruines de l’empire Inca. L’artiste éclaire ces compositions de couleurs éclatantes. Des teintes et des aplats jaunes, rouges, oranges, qui donnent aux tableaux une ambiance chaleureuse.

La série de toiles un Nouveau Monde, c’est un univers fantastique, coloré, peuplé de guerriers, de divinités et d’animaux merveilleux que l’artiste a sortis de l’oubli. Il nous fait découvrir cet autre aspect de la culture péruvienne, s’intéressant particulièrement aux cultures pré-Incas et Incas. L’iconographie précolombienne renaît avec une palette contemporaine. Les couleurs terre typiques des tissus et poterie ancestraux laissent place à des coloris vifs et éclatants. L’artiste tisse un lien entre un art millénaire et la culture contemporaine.

Son actualité est accessible via les réseaux sociaux:

Facebook : www.facebook.com/gaboartegallery
Instagram : www.instagram.com/gaboartegallery