Dans un village andin, les paysans subissent quotidiennement les représailles des «kusillos», semeurs de troubles des hauts plateaux. Une étrange créature maligne et sournoise jouit de ces occasions pour voler les récoltes et le gibier. Pour survivre, les humains sont contraints de multiplier les chasses et traquent inlassablement les animaux. L’équilibre entre la nature et les Hommes se rompt.

Irrité par cette atteinte à la nature, «Supay», dieu de l’enfer les punit, rendant leurs terres infertiles et dépeuplées. La famine règne. Au milieu de cette désolation, une jeune paysanne vient en aide aux affamés et leur apporte de l’espoir.  Elle encourage le peuple à s’unir et à implorer la Mère–Terre « Pachamama » afin qu’elle leur vienne en aide. Touchée par la misère des hommes, la «Pachamama» persuade «Tata Inti», le dieu soleil, de leur offrir la graine de QUINOA: l’Or Rouge apparaît sur Terre.

Les paysans apprennent à cultiver le présent des dieux. Ils trinquent à la fin des semailles et arrosent d’un peu d’alcool la terre de leur déesse « Pachamama ».

Une fois ivres, les hommes s’affrontent au cours d’un rite pour que le sang coule, suite à quoi les femmes frappent le sol de leurs pieds afin que le sang offert pénètre la terre. Les festivités reprennent, elles annoncent le retour de la fertilité et de l’abondance. La vie reprend dans les Andes.

MDAA 4 Rue Félibien, 75006 Paris

Par la Compagnie JAMUNI, le 14 avril 2014 à 20h –   Entrée plein Tarif: 15 €.   Tarif réduite 8 €. (Étudiants, enfants, chômeurs )